Les bureaux ambulants - FNARH

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Notre histoire > La Poste > La poste au XIXe siècle
LA POSTE AU XIXE SIÈCLE : LA POSTE ACCOMPAGNE L'EXPANSION ÉCONOMIQUE
Les bureaux ambulants


Avec l'apparition des chemins de fer qu'elle va utiliser dès 1845 sur la ligne Paris – Rouen, la Poste bénéficie pour son courrier du progrès ainsi apporté aux moyens de transport : le réseau ferré s'étend très vite, entraînant, au moins sur les grands axes, la disparition des relais et des malles-poste. En 1858, le service des bureaux ambulants exploite neuf lignes et 59 wagons-poste où travaillent 520 agents. La fermeture définitive des relais de Poste aux chevaux intervient en 1873 et les transports de courrier entre gares et bureaux sont confiés à des entreprises soumissionnaires.



Pendant la guerre de 1870 et le siège de Paris, la Poste essaie de maintenir à tout prix les liaisons entre la capitale et le reste du territoire : les tentatives sont multiples et novatrices comme les boules de Moulins, les pigeons voyageurs porteurs de messages microfilmés, les ballons montés, etc.
 
Retourner au contenu | Retourner au menu