2023 - FNARH

Histoire des Postes & Télécommunications françaises
Aller au contenu

2023



17 janvier : Jean-Claude Beïret Montagné a 100 ans
 
Lors du dernier colloque de la FNARH qui a eu lieu à Neufchâtel-Hardelot du 19 au 23 septembre 2022, à l'initiative de Gilles Multigner et de Stéphanie Viel, initiative approuvée par le président Alain Gibert, un hommage a été rendu à un adhérent maintenant centenaire, Jean-Claude Beïret Montagné. Cet hommage a revêtu plusieurs aspects :
 
- une communication de Gilles Multigner ;
 
- la projection d'un film réalisé par Guy Montagné, son fils, intitulé La Filière espagnole, qui raconte l'aventure de jeunes français qui, pendant la dernière guerre, ont rejoint Alger en traversant l'Espagne ;
 
- un texte écrit par sa fille Marie-Odile Montagné, publié dans les Actes du colloque ;
 
- enfin, la réalisation d'un diplôme d'honneur, qui primitivement, devait lui être remis, par Gilles Multigner et moi-même à notre retour du colloque.
 
Mais la COVID est passée par là, et Jean-Claude B. Montagné, a été assez sérieusement éprouvé par la maladie. Il n'a donc pas été possible de passer le voir et, prudemment, nous sommes convenus d'attendre des jours meilleurs pour venir lui remettre le diplôme.
 
Ces jours, malgré la météo, sont venus, et le mardi 17 janvier, vers 11 heures, nous sommes arrivés à Thiron-Gardais (Eure-et-Loir), son lieu de résidence actuel, pour que, mandaté par le président Alain Gibert, je lui remette son diplôme d'honneur.
 
Pour commencer, grâce aux merveilles de la technique, Alain Gibert, a pu, par la magie des ondes électromagnétiques, dont l'histoire a été si longtemps l'objet de ses préoccupations, lui dire combien son action dans le cadre de la FNARH a été appréciée. Alain lui a exprimé la reconnaissance de la Fédération, en n'oubliant pas tout ce qu'il aussi fait par ailleurs dans sa vie professionnelle. Je lui ai ensuite remis le diplôme et un exemplaire des Actes du colloque.
 
Nous avons ensuite partagé quelques instants à converser avec lui, autour d'un apéritif. Nous avons pu apprécier sa fraîcheur d'esprit et nous avons ressenti que la démarche de la FNARH le touchait.

Pierre Arcangeli.

13 février : décès de Pierre Dupont
Notre ami Chappiste Pierre Dupont de Gradignan nous quitte à l’âge de 89 ans. La FNARH présente toutes ses condoléances à sa femme Reine et à toute sa famille.



11 et 12 mars : Fête du Timbre 2023
Michel Meslaine est présent à Sens à l'occasion de la Fête du Timbre. Il tient le stand de l'APA et en profite pour proposer à la vente des ouvrages de la FNARH.
11 mars : décès de Jean-Pierre Volatron
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Pierre Volatron le 11 mars.
Yves Lecouturier, rédacteur des Cahiers de la FNARH, prend la plume :
« Tu nous quitte à la fin de l’hiver à l’aube du printemps.
À 91 ans, tu as eu une vie bien remplie.
Nous n’entendrons plus le son de tes isolateurs, ces petits objets que tu collectionnais avec passion. Quand on regarde le site de la Bibliothèque nationale, tu étais qualifié de spécialiste de l’isolateur télégraphique, ce qui est très réducteur tant tu as contribué à édifier notre histoire des PTT. En 2011, tu avais publié L’isolateur télégraphique, une saga de 1845 à 1980.
Contrôleur des installations électromécaniques, tu avais gravi les échelons devenant chef de CPE et chef d’agence, ce qui t’avais fait migrer entre Reims  et Agen où tu découvrais le télégraphe Chappe.
En parallèle de cette carrière, tu es devenu un chappiste reconnu, étudiant la ligne qui traversait le Lot-et-Garonne. Ce fut l’objet en 2014 d’un nouvel ouvrage primé par la Fondation du patrimoine.
Membre actif de l’ARH PTT Centre, tu l’étais également au sein de la FNARH fournissant des articles pour les Cahiers dont tu étais un relecteur attentif muni de ton dictionnaire Robert, participant aux colloques de la FNARH dont le dernier à Hardelot en septembre 2022, sans oublier tes participations aux ouvrages collectifs comme Le Patrimoine des télécommunications françaises.
L’histoire n’était pas ta seule occupation : il y avait le train. Combien de trains as-tu pris dans le monde tant ce moyen de transport te passionnais ? Depuis quelques années, tu avais cessé de voyager et voilà que le dernier train vient de t’emporter. »
Nous rendrons plus amplement hommage à Jean-Pierre à l’occasion des journées d’étude de septembre.
6 avril : assemblée générale de la FNARH
Elle est reportée en distanciel en raisons des mouvements sociaux.
4 juin : 16e journée nationale Chappe
Organisée pour la 16e année consécutive, sous l’égide de la FNARH douze tours de télégraphie Chappe ont ouvert leurs portes. À découvrir ici.

19-21 juin : audit organisationnel et financier
Sur demande de la DNAS, le cabinet Mazars a réaliser un audit organisationnel et financier.
7 août : décès Yves Lecouturier
Après celui de Jean-Pierre Volatron le 11 mars dernier, Les Cahiers de la FNARH sont à nouveau en deuil, puisqu’elle perd son rédacteur en chef.
Yves, écrivain et historien de Caen (Calvados), est décédé brutalement, lundi 7 août 2023, à Amsterdam, à l’âge de 74 ans.
Titulaire d’une maîtrise d’Histoire contemporaine obtenue à l’université de Caen en 1972, Yves commence sa carrière à La Poste et à France Télécom. Il deviendra notamment directeur du musée de La Poste et des techniques de communication de Basse-Normandie, de 1996 à 2009. Il était connu pour ses nombreux ouvrages sur la deuxième guerre mondiale.
Yves était très engagé dans la vie associative. Il est fait Chevalier de l’Ordre des arts et belles lettres. Président de l’Association des anciens combattants des PTT du Calvados, il était aussi membre de l’académie de Belles-Lettres de Caen, des Amis du Mémorial, des Amis du Musée de Normandie et acteur au Centre Juno Beach, à Courseulles-sur-Mer.
Yves était aussi un auteur confirmé, sa passion pour l'histoire en général et celle de la Normandie en particulier, l'ont amené à écrire de nombreux ouvrages sur la région.

À la FNARH, Yves est élu au conseil d’administration le 13 février 1996. Il sera vice-président pendant plusieurs années, président de la FNARH d’avril 2001 à avril 2003. Il sera également secrétaire-adjoint.
En mars 2002, Yves devient rédacteur en chef des Cahiers de la FNARH.

Yves était quelqu’un de très instruit, très intelligent, discret, timide, fidèle, prévenant et drôle. Répondant à Ouest-France le 8 août, sa femme, Hélène Martin-Lecouturier, dira de lui des sanglots dans la voix : « Une personne que l’on ne pouvait qu’aimer. »

La FNARH présente toutes ses condoléances à sa famille et à tous ceux qui ont eu le plaisir de le connaître.

Alain Gibert, président de la FNARH.
7 et 8 septembre : 9e journées d'étude Chappe (à découvrir ici).

4 octobre : réunion des présidents

14 et 15 octobre : Marcophilex XLVII à Épernay (à découvrir ici).

9 novembre : réunion budgétaire avec Orange

10 novembre : réunion budgétaire avec La Poste


Mise à jour : février 2024
Retourner au contenu