2017 - FNARH

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Notre histoire > FNARH > 2017-....
2017


 
 


30 mars : trente-quatrième assemblée générale
Lors de son assemblée générale le 30 mars 2017, la FNARH et les associations "membres actifs" ont signé une convention objectifs/moyens qui a pour objet de définir les conditions dans lesquelles la FNARH et l’association, obligatoirement « membre actif », unissent leurs efforts dans la perspective de la mise en oeuvre d’une action sociale en faveur des agents (actifs ou retraités) des Groupes La Poste et Orange. Elle définit les engagements réciproques de la FNARH et de l’association membre actif.




4 mai : inauguration officielle de la plaque général Ferrié à Paris près de la tour Eiffel
En présence d’une cinquantaine de personnes, dont Jean-Claude Bastian représentant la FNARH, les autorités de Paris et l’UNATRANS ont dévoilé la plaque qui rappelle que « Durant la première guerre mondiale, le poste de radiotélégraphie militaire installé au sous-sol de la tour Eiffel contribua à la victoire ». C’est en réponse à une requête de membres de l’UNATRANS, que le Conseil de Paris a approuvé le 23 novembre 2015, la pose d’une plaque commémorative sur les grilles de l’ancienne station radioélectrique Ferrié. Cette station fut construite au début du XXe siècle et, grâce à ses antennes accrochées au sommet de la tour Eiffel, permit la réalisation de liaisons TSF à grande distance. C’est ainsi que pour la première fois Paris fut relié à Casablanca en 1907-1908 dans le cadre de la campagne du Maroc. La station radio du commandant Ferrié est devenue un centre d’écoute en juin 1914. 



18 et 19 mai : vingt-et-unième colloque historique, Métabief (Doubs)
C’est sous tout le panel du ciel du Doubs, dont la neige, que s’est déroulé le vingt-et-unième colloque historique de la FNARH, au centre Azureva de Métabief.
Ce colloque historique était exceptionnel, car il comportait deux thèmes : la création des nouvelles structures et la communication en temps de guerre. Il a été l’occasion d’illustrer les partenariats existant entre la FNARH, l’Unatrans et l’Amicale de la Poste aux Armées, dont la présence de leurs présidents respectifs témoigne des liens solides ainsi tissés. Claude Maille, président de l’association De Fil en Fibre, qui nous accueillait, présente sa région, en prologue à l’ouverture du colloque.
Notre colloque s’est conclu par une visite de la distillerie « Les Fils d'Émile Pernot » installée au pied du château de Joux, où nous avons dégusté, en autre, de l’absinthe. Nous avons poursuivi notre voyage en alliant architecture militaire et affinage du comté, en visitant les caves d'affinage Marcel Petite du fort Saint-Antoine, où la dégustation du comté fut la bienvenue. Notre repas de gala, pris à bord d’un wagon restaurant de l’orient express du train le « Coni’Fer », fut un moment sympathique et apprécié de tous.


4 juin : dixième journée nationale de la télégraphie Chappe
Organisée pour la dixième année consécutive, sous l’égide de la FNARH, treize tours de télégraphie Chappe ont permis à plusieurs visiteurs, lors de cette Journée portes-ouvertes, de découvrir le fonctionnement, l’histoire ou tout simplement l’existence d’une tour Chappe à proximité de chez eux.


7 juin : réunion des présidents et hommage à la secrétaire du bureau de la FNARH
La matinée de cette journée était consacrée à une intervention de Didier Lajoinie, directeur de la Direction Nationale des Activités Sociales (DNAS), sur l’offre culturelle en province suivi d’un déjeuner. L'après-midi, un formateur est intervenu sur les grilles d’autocontrôle, grille ayant pour objectif de permettre d'évaluer l'association sur dix thématiques. La fin de cette réunion était l’occasion pour la FNARH de remercier la secrétaire de son bureau pour l’ensemble de son action au sein de la fédération.


21 septembre : forum des associations "Lumière sur l'engagement associatif postal"
La FNARH et Postelhis étaient toutes deux présentes lors des rencontres de valorisation du bénévolat « Lumière sur l’engagement des postiers au sein du monde associatif postal » organisées par la Direction nationale des activités sociales au siège de La Poste, jeudi 21 septembre 2017. Ce forum fut l’occasion pour la FNARH et Postelhis de mieux faire connaître leurs activités consacrées à l’histoire de La Poste et des Télécommunications.
Le temps fort fut la visite sur notre stand de Philippe Wahl, Président-directeur général du Groupe La Poste, de Sylvie François, Directrice des Ressources Humaines, Présidente du COGAS de La Poste et de Didier Lajoinie, Directeur National des Activités Sociales de La Poste. Nous avons pu directement remettre à Philippe Whal nos tous derniers bulletins, FNARH-Info et L’Écho de Postelhis
Il est à souligner que ces personnalités arboraient à leur boutonnière le tout dernier pin’s de la FNARH !

                                   


28 septembre : 150 ans de transmissions militaires 1867-2017
C’est au sein de la Forteresse du Mont-Valérien (l'un des seize forts de France construits autour de Paris entre 1840 et 1845) qui domine une colline culminant à 162 m, que s’est tenue l’assemblée générale de l’Unatrans, le jeudi 28 septembre 2017. Marc Nunge, Jean-Claude Bastian et Alain Gibert participent aux travaux. Un autre de nos partenaires était présent, qui, par l’entremise de la FNARH, est devenu également un partenaire de l’Unatrans, à savoir, l’Amicale de La Poste aux Armées, représentée par son président, Patrice Mournetas. Le général Yves-Tristan Boissan, président de l’Unatrans, a dessiné les perspectives d’avenir, lesquelles prendront forme certainement lors du colloque en 2018, s’il trouve les ressources nécessaires.
Mais le point d’orgue de notre partenariat fut la découverte d’une exposition composée de huit panneaux « Chappe » du Mont-Valérien, installés au sein du Musée annexe de Transmissions. Panneaux dont la création et la supervision avaient été confiées, au nom de la FNARH, à Jean-Claude Bastian. Pour faire bonne mesure, le conservateur honoraire avait placé au pied de l'un des panneaux, une pierre de la dernière tour Chappe (détruite en 1940 par un bombardement). Il se murmure qu’une reconstruction de la tour ne serait pas à exclure (à suivre…) !


29 septembre : le timbre des 150 ans de transmissions militaires
Le lendemain, vendredi 29 septembre, eut lieu le lancement du timbre commémorant les « 150 ans de transmissions militaires » au Carré d'Encre, à Paris dans le 9e arrondissement, au 13 bis rue des Mathurins. On pouvait y trouver, outre le timbre seul, deux modèles d'enveloppe 1er Jour ainsi qu'une carte postale, spécialement édités pour l'occasion. Malheureusement, l'encart officiel n'était pas encore disponible et sera adressé par voie postale aux acquéreurs du jour. Une deuxième manifestation 1er Jour eu également lieu à Hettange-Grande, en Moselle, au Quartier Guyon Gellin, rue Victor Hugo

6 octobre : table ronde du Comité pour l’Histoire de La Poste à Blois (Loir-et-Cher)
Jean-Michel Boubault, représentant le président de la FNARH, participe le 6 octobre à cette table ronde donnée par le Comité pour l’Histoire de La Poste sur le thème : « La Poste : changement et innovation au début du XXIe siècle » en présence de Jean-Paul Bailly, ancien président-directeur général du Groupe La Poste à l'occasion des vingtième Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

14 et 15 octobre : quarantaine-et-unième salon Marcophilex, 90 ans de l’Union Marcophile, Issoire (Puy-de-Dôme)
C’est dans la Halle aux Grains d’Issoire, au centre-ville d’Issoire, en Auvergne, que se sont déroulés le quarantaine-et-unième Salon Marcophilex et les 90 ans de l’Union Marcophile les 14 et 15 octobre. Organisés par l’Union Marcophile, le Club philatélique d’Issoire et Philapostel Auvergne, sans oublier le soutien actif de la municipalité et de La Poste Auvergne, cet évènement international était présenté cette année sur le thème de l’art roman. Durant ces deux jours, une exposition d’une grande qualité sur l’histoire postale de la ville fut proposée aux visiteurs avec la collection exceptionnelle de Gilbert Morel, président du Club Philatélique d’Issoire.
Certains documents de sa collection ont près de 400 ans ! Pour l’occasion, le Musée de La Poste a accepté de prêter des documents  inédits concernant l’émission  du timbre-poste d’Issoire en 1973. Une dizaine de négociants spécialisés en histoire postale étaient présents, tout comme nos amis de la SAMP (Société des Amis du Musée de La Poste). Des ateliers de travail de l’Union Marcophile furent tenus autour des marques d’armées, de l’histoire de la Poste en milieu rural ou de l’acheminement des correspondances.
Au bureau de Poste temporaire, les visiteurs purent obtenir une vignette d’affranchissement LISA (superbement colorée représentant l’abbatiale Sainte-Austremoine) commémorant Marcophilex XLI et de deux timbres à date signés Marie-Noëlle Goffin, pour commémorer l’évènement et pour les 90 ans de l’Union Marcophile.
Quant à la FNARH, dont le stand fut tenu par la secrétaire du bureau et Alain Gibert, elle réalisa la vente de sept ouvrages Les PTT se transforment ainsi que quelques exemplaires de ses Cahiers. Un postier en tenue d’hiver des années 1970, prêtée par l’Association des Amis de l’Histoire des PTT en Haute-Loire à la Compagnie locale des comédiens d’Issoire, proposait une lettre tirée au hasard dans sa sacoche, assurant ainsi l’animation du marché et du salon Marcophile. Pour les passionnés d’histoire ou autres curieux, ce furent deux journées enrichissantes et pleines de jolies surprises !
La fédération est toujours très bien reçue et nous adressons nos félicitations aux organisateurs.
5 décembre : séance plénière du Comité pour l'Histoire de La Poste
Yves Lecouturier représente le président de la FNARH a la séance plénière du Comité pour l'Histoire de La Poste.
 
Retourner au contenu | Retourner au menu