2000 - FNARH

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Notre histoire > FNARH > 1995-2005
2000


 
Vœux de l’an 2000
Innovation de la FNARH pour fêter cette fin de siècle ; chaque association se retransmet par fax et à tour de rôle (par ordre alphabétique), un message du président de la FNARH en y ajoutant ses propres vœux.
Pour cause de tempête historique (26 décembre 1999), certaines liaisons téléphoniques sont interrompues ; de ce fait, le tour de France du message ne fut pas complet.
 
« Aux portes de l’an 2000 ce message est porteur d’espoir pour toutes les associations qui consacrent leur activité à l’histoire des deux entreprises, au sein desquelles la plupart d’entre nous ont exercé pendant plusieurs décennies.
Plus que jamais nous sommes tous convaincus de l’extrême importance pour une entreprise de cultiver sa mémoire et de sauvegarder son patrimoine. Même si certains, actuellement occupés par d’autres préoccupations fort légitimes, n’accordent pas le moindre regard aux racines de leur métier, il nous appartient de maintenir le cap contre vents et marées car tôt ou tard l’avenir montrera que nous avions raison. C’est la raison pour laquelle nous espérons vivement que ce retour aux sources se réalisera au plus vite et que nos travaux seront reconnus et appréciés à leur juste valeur.
Au seuil de cette nouvelle année, soyez tous assurés de notre réelle amitié et de la sincérité des vœux que nous formulons pour toutes les associations fédérées et le groupe des adhérents individuels.
Claude Pérardel. »
 
 

1er janvier : le bug !
Le bug de l’an 2000, tant redouté, ne s’est pas produit… les modestes ordinateurs de la FNARH ont su s’adapter sans problème.
 

1er janvier : franchise postale
Bien que nous autorisant à utiliser les anciennes enveloppes (couleur « bulle » qu’elle mettait gratuitement à la disposition des associations), La Poste exige que nous affranchissions maintenant notre courrier.
 

10 janvier : La Poste en Zigzag

L’ARH P et T Centre a entrepris la réédition de l’ouvrage La Poste en Zigzag signé par Paul-Léon Andrieu en 1935, sous  le pseudonyme de Pickwick. Elle a confié au secrétariat de la FNARH l’expédition des ouvrages. Les travaux d’impression ayant pris du retard, les publications sont arrivées en plusieurs fois au siège à Nancy. Aussitôt les deux secrétaires se sont chargées d’adresser au plus vite les commandes des souscripteurs.
 

29-30 janvier : « ASSO, Génération 2000 »
Tel est le nom donné au Salon des associations qui se déroule à Paris-Bercy en cette fin de janvier. Le stand a connu un vif succès. Les responsables ont accueilli la visite de Georges Lefebvre, directeur des Ressources Humaines de La Poste, Paul Schiettecate, directeur des Ressources Humaines de France Télécom, Yves Giraudier, directeur du GIP, Antoine Maury, directeur de la DNAS à La Poste, Pascal Dal Pont, responsable de la délégation aux Activités Sociales de France Télécom et Madame Naudin, responsable de l’ATAS de Paris.


Deux des représentants de la FNARH sur le stand de « ASSO, Génération 2000 ».
 
 
Février : Les Cahiers de la FNARH
Suite à une réunion du conseil d’administration, il est décidé de réduire la parution des Cahiers de la FNARH à quatre numéros par an au lieu de six. Cette décision fait suite à la restriction budgétaire de la fédération.
 
 
Avril : CILAC
La FNARH adhère au CILAC (Comité d’Information et de Liaison pour l’Archéologie, l’étude et la mise en valeur du patrimoine industriel). 
 

1er avril : inauguration d'un musée à Angers
Jean-Michel Boubault, président de l’ARH PTT Centre, représente la FNARH le 1er avril à l’exposition organisée par le Conservatoire du Souvenir. La manifestation a pour but de montrer une sélection des objets conservés par l’association afin de les faire connaître et de faire prendre conscience aux décideurs de la nécessité de « faire quelque chose » pour l’hébergement du Conservatoire.
 

2 avril : premier forum du Melantois
Le Cercle Amical des PTT de Lille, section histoire, participe au premier forum du Mélantois à Séclin (Nord-Pas-de-Calais). Le stand de la FNARH est tenu et animé par Gérard Lustremant, responsable de la section histoire du Cercle Amicale des PTT.
 
10 mai : assemblée générale
Parmi les faits marquants, il faut noter :
– l’arrivée d’une nouvelle association : les Ambulants Postaux Ferroviaires de la région Nantaise ;
– l’arrivée d’un nouveau membre associé : Mémoires d’Alcatel.
 

25, 26, 27 mai : première table ronde pour les Chappistes à Metz
Réunie à l’initiative des responsables de l’Association Mont-Saint-Quentin, Télégraphe de Chappe, cette première « table ronde » est bien le préambule aux futures « Journées d'étude Chappe » organisées tous les deux ans (les années paires) par la FNARH à partir de 2000.
 

1er juin : affranchissement du courrier
À partir du 1er juin, la FNARH ne bénéficie plus de la franchise postale et doit par conséquent affranchir tout son courrier. Les ouvrages ne seront plus expédiés en franco de port.
 

29-30 juin : Salon des associations à Bercy « Asso… génération 2000 »
La FNARH y présente un stand tenu par nos adhérents et amis parisiens.
 

26 juillet : rencontre avec Pascal Dal Pont, responsable des Affaires Sociales à France Télécom
Claude Pérardel et Yves Lecouturier présentent la FNARH au cours de cette réunion d’une heure trente.
 

Septembre : adresse courriel
La FNARH a désormais une boîte courriel : fnarh@wanadoo.fr.
 

13, 14, 15 octobre : Rendez-vous de l’histoire à Blois
Les Utopies, moteurs de l’Histoire ? Le stand commun ARH PTT Centre et FNARH a connu un réel succès. Il a été l’un des plus fréquentés mais malheureusement trop exigu. Michel Ollivier en a profité pour distribuer une « potion magique » locale marquée du label de la télégraphie Chappe.
 

29-30 novembre : conseil d’administration exceptionnel
Les administrateurs de la FNARH et l’ensemble des présidents d’associations fédérées se retrouvent à Villescrenes pour participer à un conseil d’administration exceptionnel autour de trois points essentiels :
– participation de toutes les associations aux travaux du CA ;
– quel avenir pour la FNARH dans le contexte actuel ?
– un projet réaliste et ambitieux pour le débat du 3e millénaire.


Villescrenes. De gauche à droite : Gérard Fouchard, Yves Lecouturier et Claude Pérardel.
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu