2006 - FNARH

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Notre histoire > FNARH > 2006-2016
2006


 
 
10 avril : commande de plan Chappe
La FNARH est contacté par la Plate-Forme Technologique (PFT) du Gard pour obtenir les plans Chappe réalisés par Michel Ollivier. La demande doit servir à dessiner informatiquement un modèle tridimensionnel du télégraphe. Le modèle a une double vocation : servir de maquette informatique pour des démonstrations « virtuelles », et de servir de contrôle à une machine usinant les pièces automatiquement. La FNARH fournit gracieusement les plans de Michel Ollivier.
 
22-23 juin : deuxième Journées d’étude Télégraphie Chappe à Lyon
Philippe Reynaud, directeur régional de France Télécom à Lyon, accueille la FNARH dans le bel amphithéâtre de la direction régionale, les 22 et 23 juin. Christine Laurent, directrice de la Communication, prononce quelques mots de bienvenue à l’ouverture de la séance, insistant sur le fait que nos travaux historiques ne sont pas incompatibles avec l’évolution actuelle de l’entreprise. Plus personne ne peut ignorer que la FNARH tire son origine des premiers colloques ayant rassemblé, dès 1979, chercheurs sur la télégraphie aérienne et amateurs de son histoire. 
Presque trente ans plus tard, force est de constater que ce thème est toujours fédérateur. La preuve en est le nombre de participants à ces journées (58 au total), leur réel renouvellement (plus d’un tiers des présents venaient pour la première fois à une telle rencontre) et leur rajeunissement sensible.
Les deux thèmes abordés, « La ligne Paris – Lyon, puis Venise et Toulon » et « La réhabilitation de stations télégraphiques », étaient riches en informations nouvelles, en découvertes, en projets ou en recherches inédites. L’occasion a également été donnée à Guy De Saint Denis de présenter la nouvelle édition, revue, corrigée et complétée, de la bibliographie qui figurait dans l’ouvrage La Télégraphie Chappe (FNARH, Éditions de l’Est, 1993).
Le dernier après-midi a permis une sortie commune dont la première étape nous a menés à la Maison de l’Araire à Izeron, dans les Monts du Lyonnais, pour une belle exposition Chappe dont la pièce maîtresse est une modélisation, réalisée par Jean-Louis Contamine, du département du Rhône, avec des maquettes de toutes les stations Chappe. La seconde,  nous a conduits à la tour de Sainte-Foy-lès-Lyon, où toute l’équipe de René Berbezier – et l’adjoint au maire de la commune – nous a accueillis chaleureusement.
 

30 septembre-1er octobre : Marcophilex XXX, Villebon-sur-Yvette (Essonne)
Cette manifestation est le rendez-vous annuel des amateurs de marcophilie et d’une façon plus générale, d’histoire postale. Elle se tient à l’occasion de l’assemblée générale de l’Union Marcophile, association qui regroupe environ 1 400 passionnés, tant français qu’étrangers. Jacqueline Clec’h et son mari ont présenté des publications de la FNARH et annoncé la prochaine parution d’un ouvrage sur la télégraphie Chappe.
 

12-15 octobre : neuvième Rendez-vous de l’Histoire
« De l’argent, en avoir ou pas », tel était le thème général des neuvièmes Rendez-vous de l’Histoire de Blois qui se sont déroulés du 12 au 15 octobre. Dès le premier jour, l’équipe ARH P&T Centre – FNARH était parfaitement dans le contexte puisque le montant de la recette de la journée sur le stand commun se montait à … 1 € ! Qu’on se rassure, le chiffre d’affaire global a été largement décuplé par la suite…
Mais le principal intérêt de la grande rencontre entre professionnels et amateurs d’histoire ne réside heureusement pas dans la vente d’ouvrages, mais dans les débats, les conférences, les ateliers, les expositions, bref dans le contact entre les uns et les autres.
Ils furent abondants grâce au stand ingénieusement décoré d’une vitrine contenant d’anciens livrets de caisse d’épargne et du matériel de bureau, agrémentée de deux isolateurs.
Deux membres des associations de la FNARH ont également, cette année, présenté des communications : Jean-Claude Bastian, président du Mont Saint-Quentin – Télégraphe de Chappe, un exposé intitulé « L’argent et la naissance des télécommunications françaises » et Raymond Sené, président de la Société des Amis du Musée de la Poste : « Les transferts d’argent entre particuliers par la poste ».
La manifestation, fructueuse, a été rendue possible grâce à l’investissement des uns et des autres à des titres divers : J.-M. Boubault pour la préparation, J.-P. Volatron, Odile Ainaud, J. Clec’h et G. Fouchard par leur inlassable présence aux stands.
 

12-19 octobre : forum des associations
La FNARH participe, au forum, au siège de La Poste, boulevard de Vaugirard, le 19 octobre.
 

Décembre : déménagement
La FNARH quitte le bâtiment A du 19 rue Émile Bertin pour le bâtiment C de la même adresse. Le déménagement est pris en charge par France Télécom.
 

Nouveau libre réponse
La FNARH prend en charge l’envoi des courriers à destination de son siège.
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu