Connexion à GPAT





    

AIDE 1. Pour se connecter à GPAT il faut renseigner :
- l'association pour laquelle on se connecte (choix dans la liste)
       (MULTIASSOC doit être utilisé si on veut accéder
       au service de consultation sur l'ensemble du patrimoine
)
- l'identifiant attribué (avec des droits) pour cette association
- le mot de passe associé à cet identifiant pour cette association.
2. C'est à l'utilisateur de fixer (s'il le souhaite), le même mot de
passe pour GPAT que celui du site internet de son association.

3. Un changement de mot de passe peut intervenir à tout
moment à l'initiative de l'usager (oubli, risques...), et il est
totalement libre de son choix (minimum de 4 caractères).
4. Le changement de mot de passe initial est recommandé
lorsque le mot de passe peut être connu d'un autre que l'intéressé
(dont l'administrateur).

________________________________

Changement du mot de passe


(Un code de vérification va vous être envoyé.
Il devra accompagner votre nouveau mot de passe
)


           

AIDE 1. Le principe classique de changement du mot de passe
repose sur un code de vérification, et passe par un
processus simple utilisant une adresse e-mail.
2. Vous indiquez l'adresse e-mail où vous souhaitez
recevoir ce code de vérification qui va arriver rapidement.
3. Le clic sur Envoyer provoque aussi l'affichage d'une
nouvelle boite de dialogue.
4. On vous demande de saisir ce code de vérification (5
chiffres reçus dans le mail), et le nouveau mot de passe.
Création du nouveau mot de passe


(Restez sur cette fenêtre pour saisir
le code de vérification
qui vient de vous être envoyé par mail
)



      



L'application GPAT de Gestion du PATrimoine permet à chaque association
de décrire et de gérer -de manière indépendante- les matériels et documents de son patrimoine

Chaque matériel ou document de son patrimoine peut être décrit avec une vingtaine d'informations, notamment sa référence, sa dénomination, son contexte d'utilisation, son état, son époque de production, son fournisseur, des photographies, etc. Afin d'en enrichir la description, plusieurs autres informations sont associées aux objets : des liens logiques avec d'autres objets, des liens Internet vers des pages intéressantes, des fichiers (par exemple description, notice…), et même des vidéos.

Les documents bénéficient de champs descriptifs supplémentaires par rapport aux matériels : nature du document, support du document, auteur(s), sous-titre, taille, lieu associé... GPAT permet aussi de gérer les mouvements des objets car une association est souvent amenée à prêter, mettre en exposition, faire réparer… certains de ses objets.